top of page

Cabotins du moment 18 juillet 2024

 

Bouchée + une entrée + un trou normand + un plat + un dessert 58

Une entrée + un plat + un dessert 50

Bouchées
-Feuille de vigne farcie de quinoa et pois chiches parfumés au citron confit et à la menthe, agrémentée de tzatzíki 8
-Boulette de bœuf Wagyu à l’italienne, nappée de tomates confites, saupoudrée de grana padano 8
- Carpaccio de thon vinaigrette citron, moutarde, échalote et huile d’olive 8

 

Entrées

- Steak de chou-fleur mariné paprika et curcuma sur une purée d’edamame et nappé d’une sauce citronnée au beurre de sésame et harissa18
- Burratina, tomate ail et citron, champignon persillé 18
- Pieuvre grillée citron, persil, olives, échalote, paprika 18
-Le boudin de papa comme je me rappelle l'avoir vu faire celui de sa mère qui le cuisinait selon ses souvenirs 18 
*vous trouverez une histoire de boudin plus bas

-Assiette de jambon crudo, salami napoli, salami piquant, pancetta grillée et cornichons, moutarde, olives 18
- Guédille de homard, petits légumes mayonnaise et salade 18

 

Trou Normand
Surprise alcoolisée du serveur (disponible seulement en table d’hôte)

 

Plats

-Champignons cultivés à Montréal
Crinières de lions grillées* enrobés d’épices de Montréal, zests de citron et fécule de maïs et légèrement frits, salade de pommes de terre et légumes sautés 30
*une des propriétés de ce champignon serait de soutenir la mémoire

-Effiloché de canard confit du Québec
Balle de confit effiloché mélangé à une polenta cuite au bouillon de canard et d'échalote ciselée sur des chips maison et nappés d’une sauce au canard, accompagnés d'une portion de légumes sautés 29

- Poêlée de pétoncles déglacés au gin Canopé et canneberges macérée. Chou rouge braisé au gras de canard et vinaigre de cidre. Protéines de soya texturé en cari et une portion de légumes sautés 37 (table d’hôte supplément de 4)

-Tartare de bœuf wagyu de Marieville au couteau
Cuisses, vieillie trois mois, émincée. Notre tartare présente une brunoise de carotte pour apporter un côté croquant et faire choquer les puristes. Pour relever le goût des échalotes, du persil, des cornichons, de la moutarde et tabasco ainsi que la sauce la qui commence par un worst…teur teur... 35

- Pâtes en chaud froid
Pâtes chaudes au beurre et une garniture froide artichaut, aubergine, poivron grillés, tomate et basilic frais, olives, échalote, noix de Grenoble, grana padano, guacamole et burratina 27
-Légumes en chaud froid, comme le plat précédent avec un sauté de légumes à la place des pâtes 31

-Pavé de saumon sockeye (certifié) persil, citron et menthe sur un lit de nouilles biologiques de sarrasin à 100% aromatisé au gingembre et sésame. Petite salade roquette, fraise, prune jaune, clémentine et pétales de rose à l’huile d’olive. 30

- Fait maison sans gélatine de porc
Terrine d’agneau de Carignan (Pré du Mouton Noir),
salade de betterave et salade de pomme de terre aux cornichons « Crespo » 34

 

Desserts, selon notre humeur mais souvent :

-La tourte au chocolat et le coulis de framboise
Recette offerte au restaurant Cabotins par Ghislain, il y a 19 ans. Régnant toujours en roi, ce dessert est inspiré du mi-cuit et a l’avantage de ne pas avoir de gluten dans sa composition 10

-Le Reine Élizabeth
Souvenir de la convivialité du Pèlerin Magellan rue Ontario, il n’y manque que l’amour de Marie et un secret peut-être... Gâteau aux dattes et au noix de Grenoble glacé de beurre, sucre brun et noix de coco 10

- Crème caramel douce, et rafraîchissante; d’où l’expression prêter le flan (sic) à la gourmandise? 10

Boudin noir à la pomme de ma familleHélène Jaillet, veuve Lacour, a deux grosses marmites sur le feu. Lequel brûle les traces de la résistance. Dans l’une boue le linge de ces soldats et dans l’autre mijote le boudin dont sa grand-mère a transmis le savoir faire à sa mère. Le boudin finira au four. Elle le cuit à l’étuvée car le boucher prend toutes les trippes et les boyaux quand il tue le cochon. Une voiture s’arrête. Sur un mouvement de tête de sa mère François, mon père, qui ramassait du petit bois, court porté des œufs. Il revient à la course, la main serrée, l’Allemand lui a donné un bout de chocolat qui fond entre ses doigts, il aurait préféré de la gomme…. Papa raconte, nous avons les yeux humides, il reste encore beaucoup d’oignons à couper.

bottom of page